100 millions pour l'économie cantonale

Actualité

100 millions pour l'économie cantonale

Le Gouvernement fribourgeois a affecté une nouvelle enveloppe de 50 millions de francs (en plus des 50 millions alloués précédemment) pour mettre sur pied un plan de relance. Il a aussi décidé d’une organisation de projet politique, dont la mission est de lui proposer des mesures afin d’accompagner le redémarrage de l’économie fribourgeoise et de favoriser sa compétitivité à long terme dans l’esprit du développement durable.

Parallèlement, le Conseil d’Etat a validé cette semaine une nouvelle série de mesures de soutien à l’économie, portant à plus de 48 millions de francs les moyens engagés par le canton de Fribourg pour les mesures d’urgence liées à la crise du Covid-19. Ces nouvelles décisions prises dans le cadre du plan d’urgence visent à soutenir les entreprises, les indépendants et des médias. L’objectif principal est d’éviter les faillites et les licenciements.

A ce jour, les montants libérés par le canton en faveur de l’économie sont les suivants :

  • 8,7 millions de francs pour les acteurs culturels (4,7 millions pour des aides et 4 millions de subventions versées)
  • 2,4 millions pour des aménagements fiscaux
  • 6 millions pour le secteur du tourisme
  • 12 millions pour diminuer les charges fixes des entités économiques (baux commerciaux)
  • 5,6 millions pour soutenir les jeunes entreprises et offrir conseil et coaching aux PME.

 

Le nouveau train de mesures décidé mardi vient renforcer une mesure existante pour diminuer les charges fixes des entités économiques (+8 millions de francs), et inclut une nouvelle mesure de soutien aux médias pour un montant de près de 5,4 millions de francs.

Mesure sur les baux commerciaux étendue aux propriétaires

Le 21 avril dernier, le Conseil d’Etat avait réservé une enveloppe de 12 millions de francs pour financer une mesure destinée à réduire les frais fixes des entités économiques du canton, avec la mise en place d’un système permettant aux locataires de bénéficier de 2 mois de loyers gratuits sur trois, hors charges. Pour rappel, l’Etat paie un mois de loyer, pour autant que le locataire en paie un, et que le propriétaire renonce de son côté à en encaisser un.

D’abord destinée aux structures les plus fragiles, cette mesure est aujourd’hui renforcée au travers de 2 axes principaux:

1. Extension de la mesure aux propriétaires sous la forme d’une prise en charge par l’Etat de 2 mois d’intérêts hypothécaires, avec des montants maximaux de 2500 francs, respectivement 3500 francs pour les établissements de type restaurant.

2. Elargissement du cercle des locataires bénéficiaires, notamment via la suppression des plafonds liés au chiffre d’affaire et la possibilité de faire plusieurs demandes par entité économiques en cas d’exploitation de plusieurs locaux commerciaux.

L’enveloppe destinée à financer cette mesure est ainsi portée de 12 à 20 millions de francs.

L’UPCF salue l’extension de cette mesure notamment l’abandon des plafonds et l’extension de cette mesure aux entreprises propriétaires de leurs locaux commerciaux.

Rappelons que les parlementaires fédéraux ont débattu de cette question lors de la session extraordinaire cette semaine. Comme les deux chambres n’ont pas trouvé d'accord, le débat a été reporté au mois de juin.

Soutien aux jeunes entreprises et conseil aux entreprises

Le Conseil d'Etat alloue 5,6 millions pour les trois mesures suivantes: 

  • Crédits garantis par le canton pour les jeunes entreprises: ces prêts sont destinés aux jeunes entreprises du canton de Fribourg qui n'ont pas ou pas suffisamment accès aux crédits fédéraux. Garantis par le canton et d'un montant maximum de 250’000 francs, ils ont pour but de fournir aux jeunes entreprises des liquidités afin qu'elles puissent poursuivre leurs activités.
  • Conseil et coaching pour les entreprises: mise en place de conseils et coaching gratuits pour toutes les entreprises qui le souhaitent (sauf les start-up déjà conseillées par Fri Up).
  • Prise en charge des cotisations aux clusters de Fribourg: pour 2020, le canton de Fribourg prendra partiellement en charge les cotisations de toutes les entreprises aux clusters du canton de Fribourg (y compris les membres non fribourgeois).

 

Pour bénéficier de toutes ces mesures, les entreprises doivent répondre à des critères clairement définis. Ceux-ci et les procédures y relatives sont accessibles sur le site de la Promotion économique de Fribourg (PromFR). Cette aide a été complétée par des mesures fédérales, l'amenant à un total de 15 millions de francs.


 

La crise économique fribourgeoise en chiffres

  • 6700 demandes de réduction d’horaire de travail (RHT) traitées.
  • 60'000 travailleurs touchés.
  • 25 millions de francs versés par la Caisse publique de chômage.
  • 5000 à 6000 dossiers traités pour les demandes d’allocation pour perte de gain (APG).
  • 10 et 12 millions de francs pour les APG pour les mois de mars et avril.
  • 9400 demandeurs d’emplois sont désormais inscrits, soit 2000 de plus que l’an passé.
  • 400 millions de francs, selon les projections c'est la somme que pourrait engager l'Etat de Fribourg pour faire face à la crise du coronavirus sur la période de 2020 à 2022.

 

Document

 

>> Communiqué de presse du canton de Fribourg - 8 mai 2020

 

Contacts

 

  • Promotion économique Fribourg: 026 304 14 00 ou contact form​ | Boulevard de Pérolles 25 | 1701 Fribourg. Le bureau est fermé aux visiteurs.
  • Hotline économie et entreprises: 026 304 14 10

 

Informations pratiques
  • article
  • 8 mai 2020

Services

L’UPCF se profile en tant qu’interlocuteur incontournable pour la défense des intérêts patronaux et des PME dans des domaines tels que : formation professionnelle, soutien juridique, conditions de travail et salariales, fiscalité etc.

Lire la suite +
Evènement

Evènements

Découvrez les prochains événements de l'UPCF et de ces partenaires dans votre région.

Lire la suite +

Conseil d'administration

Lire la suite +